Créer un film avec Movie Maker

Montage vidéo movie makerLe logiciel de montage vidéo gratuit de Microsoft est disponible en natif avec Windows XP et Windows Vista 

Un logiciel de montage vidéo est déjà existant chez Macintosh pour les possesseurs d’ordinateur de type Mac, Microsoft a très certainement voulu rendre ce même service aux utilisateurs de PC équipé de son dernier système d’exploitation, Windows XP familiale ou Windows XP professionnel. C’est ainsi que Microsoft a doté ses systèmes d’exploitation XP du logiciel de montage vidéo nommé Movie Maker. A l’origine peu intéressant, la dernière mise à jour de Movie Maker vers sa version 2 en fait maintenant un véritable logiciel de montage vidéo digne de ce nom.

Bien entendu, pour tout ce qui est du domaine de la vidéo, il est demandé une machine possédant quelques performances techniques, et le paragraphe suivant va nous en apprendre un peu plus sur la configuration requise afin d’avoir une utilisation confortable de Movie Maker 2.

Dans les lignes ci-dessous, nous allons voir comment à l’aide de Movie Marker 2 nous allons créer un diaporama photo avec effets et transitions dans un format vidéo de type AVI. Ce format pourra permettre ensuite à ceux qui le désire, de se créer un VCD ou un S-VCD afin de lire leur diaporama sur une platine DVD de salon compatible VCD, S-VCD, ou Divx. A chacun de choisir le format final le mieux adapté a ses besoins.

 Matériel requis

Pour utiliser confortablement Movie Maker 2, Microsoft préconise la configuration ci-dessous :

Microsoft Windows XP Édition Familiale ou Windows XP Professionnel. Un processeur Intel Pentium, AMD (Advanced Micro Devices) Athlon ou équivalent, d’un fréquence de travail à 600 MHz (mégahertz) minimum, 1,5 GHz (gigahertz) recommandé. 128 mégaoctets (Mo) de RAM au minimum, 256 Mo recommandés. Un minimum de 2 Go (gigaoctets) d’espace disque disponible pour le montage. Un périphérique de capture audio (pour capturer le son de sources externes). Un périphérique de capture vidéo, numérique ou analogique afin de capturer les images vidéo de sources externes. Attention : Ces caractéristiques sont données pour travailler les fichiers vidéo, si votre configuration est un peu moins puissante que la configuration si dessus, vous pouvez tout de même vous lancer dans la réalisation d’un diaporama photo sous format vidéo.

 Configuration du logiciel

En allant dans le menu « Outils » puis sur « Options… », vous allez pouvoir régler quelques paramètres de Movie Marker 2.

La fenêtre des réglages des options se présente sous la forme d’une boite à 2 onglets, un onglet « Général » et un onglet « Paramètres avancés ».

En se positionnant sur l’onglet « Général », vous allez pouvoir entrer votre nom en tant que nom de l’auteur par défaut, ce nom apparaîtra dans les propriétés des fichiers vidéo que vous allez créer.

Vous pouvez dans cet onglet régler l’emplacement des fichiers temporaires créés par Movie Marker 2, activer la recherche automatique sur Internet des codecs dont vous avez besoin lors de l’import d’un fichier vidéo utilisant un codec inconnu de votre système.

En se positionnant sur l’onglet « Paramètres avancés », vous allez pouvoir entrer différents paramètres de travail, dont deux qui seront particulièrement intéressant pour nous dans notre tutorial.

Même s’il est toujours possible par la suite de régler individuellement la durée d’affichage de vos images, c’est ici que nous allons définir le temps d’affichage par défaut à chacune des photos importées dans notre diaporama. Par défaut le réglage est sur 5 secondes, je vais le laisser ici sur cette valeur, mais de votre coté, vous pouvez mettre la valeur que vous désirez.

Autre valeur intéressante, c’est la durée des transitions, réglée ici sur 1,25, nous allons laisser ce réglage. Les transitions permettront de créer des effets comme par exemple des fondus enchaînés entre les photos.

Pour les autres paramètres, nous laisserons ceux donnés par défaut par Movie Maker 2.

Quelque soit l’onglet sur lequel vous vous trouvez dans cette fenêtre option, le bouton du bas « Rétablir les paramètres par défaut » permet de revenir aux réglages par défaut de Movie Marker 2.

 Import des photos dans une collection

Le but de se tutorial étant de créer un diaporama au format vidéo à l’aide du logiciel Movie Marker 2, nous supposons que vous possédez déjà sur votre disque dur les photographies que vous désirez importer dans votre diaporama.

 Organiser les collections

Avant d’importer les photos que nous désirons mettre dans notre diaporama, nous allons créer différents dossiers afin de classer nos photos.

Pour que l’exemple soit complet, afin de posséder au minimum 2 dossiers, nous allons créer une collection nommée « Photos Zoo », qui ne contiendra aucune image, mais deux dossiers. L’un nommé « 2 pattes » contiendra des photos d’animaux à 2 pattes, l’autre nommé « 4 pattes » contiendra bien entendu des photos d’animaux à 4 pattes.

Pour commencer il vous faut cliquer sur le bouton « Collections » qui se trouve dans la barre d’outils.

Sur le dossier « racine » de votre collection, faire un clic avec le bouton droit de la souris afin de dérouler le menu contextuel, dans lequel vous choisissez « Nouvelle collection ».

Un nouveau dossier nommé « Nouvelle collection » se crée, renommez le en « Photos zoo » afin de suivre notre exemple. A partir de ce dossier « Photos zoo », de la même façon que précédemment, créez 2 sous dossiers en faisant un clic droit sur la collection « Photos zoo ». Nommez respectivement ces deux dossiers « 2 pattes » et « 4 pattes ».

 Importation des Photos dans les collections

Vous avez plusieurs possibilités pour effectuer un import de vos photos dans les différentes collections, nous allons en voir une ici.

Sélectionnez la collection dans laquelle vous désirez importer vos photos, allez dans le menu « Fichier » et sélectionnez « Importer dans les collections… »

Une fenêtre au standard Windows d’importation de fichier s’ouvre. Dans l’exemple de ce tutorial, sélectionnez les photos commençant par le chiffre « 2 » pour les animaux à 2 pattes, et les fichiers commençant par le chiffre « 4 » pour la collection des animaux à 4 pattes.

Les fichiers d’une même collection étant l’un à la suite de l’autre, vous pouvez dans la fenêtre d’importation ci-dessous sélectionner le premier à importer, appuyer sur une des deux touches du clavier de « Majuscule Provisoire » (au dessus de la touche CTRL), puis sans lâcher la touche « Majuscule Provisoire », cliquer sur le dernier fichier à importer. En cliquant maintenant sur le bouton « Importer », tous vos fichiers de la collection seront importés en une seule fois.

Si certaines photos ne sont pas importées dans la bonne collection, vous pouvez affiner votre rangement en utilisant la méthode du « Glisser / déposer », comme on le ferait dans l’explorateur Windows.

 Organiser son film

Maintenant que toutes vos collections et les photos sont prêtes à être exploitées, nous allons importer chacune des photos dans notre montage, dans l’ordre d’apparition que nous voulons les voir apparaître dans le futur film. Pour cela, à l’aide de la souris, cliquez sur la photo à importer, et par opération de « glisser / déposer » vous allez composer votre film.

C’est ainsi que votre storyboard va se remplir.

Rien de compliqué dans ce travail, mais attention à bien suivre le bon enchaînement de vos photos en leurs donnant une suite logique, un peu comme si vous montiez un film.

Ajouter des transitions

Maintenant que notre montage est totalement effectué, afin de donner vie à notre film, nous allons ajouter quelques effets de transitions. Dans le volet des tâches, cliquez sur « Transitions vidéo ».

Les transitions apparaissent dans le volet central :

Vous pouvez visualiser ce que donne une transition en cliquant dessus pour la sélectionner, puis en cliquant sur le bouton lecture dans la fenêtre de prévisualisation.

Une fois votre transition choisi, sélectionnez là, et à l’aide du « glisser / déposer » de la souris, amener votre transition entre les deux clips vidéo.

Lancer la prévisualisation pour voir le résultat de votre transition. Si la transition ne vous convient pas, il suffit de la sélectionner dans votre fenêtre de montage, et d’appuyer sur la touche « supprime » de votre clavier. La transition est supprimée, vous pouvez en sélectionner une autre et vérifier ce que cela donne.

 Appliquer des effets video

Nous allons voir dans ce chapitre comment il est possible d’appliquer des effets spéciaux à notre diaporama.

C’est ici que nous allons par exemple vieillir une photo ou mettre un ton sépia avant d’effectuer une transition vers une autre photo.

Dans notre exemple, nous allons créer un effet de zoom grossissant, juste avant le passage du fondu entre les deux photos sur les girafes.

Dans le volet des taches, cliquez sur « effets spéciaux ».

Les différents effets spéciaux à votre disposition apparaissent dans la fenêtre centrale.

Afin de pouvoir appliquer dans notre exemple un effet de zoom grossissant uniquement sur la fin de la première photo de girafe, juste avant la transition vers le clip suivant, nous allons couper notre photo (ou clip) à l’endroit où nous désirons commencer notre effet.

Dans la fenêtre de montage, cliquez sur « Affiche la chronologie » afin de travailler en mode chronologie, comme on a l’habitude de travailler avec les logiciels vidéo.

Si l’affichage est trop petit, vous pouvez cliquer sur l’outils « loupe » afin d’avoir une meilleur visualisation de ce que vous allez faire.

Afin de ne pas rendre l’affichage de la première photo dans un espace temps trop réduit, vous pouvez en vous positionnant à la fin du clip, par opération de « glisser / déplacer » allonger le temps d’affichage de la photo que vous allez modifier.

Positionnez vous à l’emplacement de la coupure,

Puis dans la fenêtre de prévisualisation, cliquez sur le bouton de fractionnement de clip.

Votre clip est maintenant coupé à l’endroit voulu.

Sélectionnez l’effet désiré dans la fenêtre des effets, nous allons ici sélectionner l’effet de zoom nommé

Faire glisser l’effet à l’endroit voulu.

Sélection de l’effet désiré, et insertion dans la fenêtre de montage.

Il ne vous reste plus qu’à prévisualiser votre effet, et à apprécier.

Si l’effet obtenu ne vous donne pas satisfaction et que vous désirez le supprimer, faire un clic avec le bouton droit de la souris sur l’effet auquel vous désirez agir, et dans le menu contextuel obtenu, sélectionnez « Effets spéciaux ».

Vous obtenez une fenêtre qui vous permet de supprimer l’effet ajouté.

Cette fenêtre vous permet également d’additionner et de mixer plusieurs effets entre eux. Dans les effets sélectionnés, vous pouvez également grâce à cette fenêtre sélectionner celui qui sera le plus au premier plan.

 Importer des sons

Maintenant que votre film / photo est terminé, afin de le rendre un peu plus vivant, vous pouvez lui importer soit une musique de fond, soit des bruitages correspondant aux photos.

Dans le volet des tâches, cliquez sur « Importer du son ou de la musique ».

Nous allons importer le son « belix.mp3 », la piste musicale apparaît dans la collection en cours.

Faites glisser votre piste musicale vers le niveau Audio/Musique de la piste chronologie

Si la piste est trop longue, vous pouvez l’ajuster à la longueur de votre composition.

Afin que la musique ne se termine pas brutalement, vous effectuez un clique avec le bouton droit de la souris sur la piste audio, puis vous sélectionnez « Disparition en fondu ».

Si le volume de la piste importée est trop faible ou trop fort, juste sous le menu « Disparition en fondu », vous pouvez cliquer sur l’option « Volume », afin de régler le niveau sonore.

 Insérer un générique et les crédits

 Créer un titre en début de vidéo

Dans le volet des tâches, sélectionnez « Créer des titre ou des génériques ».

Dans la fenêtre qui s’ouvre, sélectionnez « Ajouter un titre au début de la vidéo ».

Saisir le titre dans la zone de texte, celui-ci apparaît dans la fenêtre de prévisualisation, puis dans les options supplémentaires, cliquez sur « Modifier l’animation du titre » pour lui donner un effet, ou sur « Modifier la police et la couleur du texte » si celles par défaut ne vous conviennent pas.

Validez en cliquant sur « Ajouter un titre à la vidéo ».

Une fois l’animation choisie, déplacez légèrement le premier clip afin de le faire chevaucher avec le générique de façon à créer un effet de fondu.

 Crédits et générique de fin

Dans le volet des tâches, sélectionnez « Créer des titre ou des génériques ».

Dans la fenêtre qui s’ouvre, sélectionnez « Ajouter un générique à la fin de la vidéo ».

Remplir le titre et les crédits de votre montage.

Comme pour le générique de début, vous pouvez cliquer sur « Modifier l’animation du titre » pour lui donner un effet, ou sur « Modifier la police et la couleur du texte » si celles par défaut ne vous conviennent pas.

Validez en cliquant sur « Ajouter un titre à la vidéo ».

Une fois le générique ajouté, ajustez à nouveau la piste vidéo afin qu’elle arrive jusqu’à la fin du générique.

 Exportation du film

Maintenant que le montage est terminé, nous allons créer notre fichier vidéo proprement dit.

Dans le volet des tâches, sélectionnez « Enregistrer sur mon ordinateur ».

Dans la fenêtre qui s’ouvre, donnez un nom à votre diaporama, et sélectionnez un emplacement où vous allez enregistrer votre vidéo sur votre disque dur. Cliquez ensuite sur le bouton « Suivant ».

Selon que vous désirez créer un fichier AVI, ou un fichier vidéo que vous désirez mettre en streaming sur Internet, nous allons voir les deux modes de rendu final.

 Créer votre film pour Internet

Nous allons créer un fichier WMV (Windows Media Video) qu’il vous sera possible d’envoyer par mail, ou de le proposer en Streaming sur Internet, c’est-à-dire le fichier que l’on vous propose de visionner le film même si le téléchargement n’est pas terminé.

Dans l’écran de configuration de la vidéo, sélectionnez « Vidéo pour large bande », en sélectionnant une vitesse de transmission convenable (340 kBits/s dans notre exemple, idéale pour l’ADSL).

Cliquez bouton « Suivant », le rendu commence.

Votre film est maintenant terminé en WMV, vous pouvez le mettre sur un serveur Internet, cela permettra au visiteur de commencer à visionner votre diaporama, même si le téléchargement n’est pas terminé car il continu de se faire en simultané.

 Créer un AVI sur votre disque dur

Vous pouvez créer votre film en AVI, qu’il vous sera ensuite possible d’encoder soit en DivX, soit en MPEG-1 pour créer un VCD, ou en MPEG-2 pour créer un S-VCD ou un DVD.


Dans l’écran de configuration de la vidéo, sélectionnez « DV-AVI (PAL) ».  Cliquez bouton « Suivant », le rendu commence.

Votre film AVI est maintenant créé.

 Conclusion

Voila, votre premier diaporama créé au format vidéo, et à moindre frais.

Bon amusement.

Source: http://www.france-video.com

pg-creation.com©2005-2012 - Tous droits réservés - Mentions légales - Solution Ecommerce & Création de site internet